Le marquage des vélos : solutions et intérêts.

Il existe aujourd'hui de nombreuses solutions afin de marquer et faire enregistrer son vélo dans une base de données globale. A partir de début 2021, cela devient même obligatoire pour les vélos neuf. Si le marquage ne permet pas d'empêcher le vol, il fait partie d'un ensemble de solutions qui rendent le vol de vélo plus compliqué.

Intérêt du marquage

Le marquage est une solution qui permet de faire correspondre à un vélo (via le marquage de son cadre), un numéro unique. Ce numéro unique est ensuite enregistré dans une base de données, qui permettra à quiconque ayant le numéro unique de retrouver son propriétaire. C'est une solution qui doit permettre de retrouver le propriétaire d'un vélo, lorsque celui-ci a été volé et retrouvé par les forces de l'ordre suite à un vol. C'est une solution qui permet aussi de mettre en place une traçabilité des vélos et donc de fiabiliser le marché de l'occasion en contraignant le recel de vélo volés.

Les chiffres publiés par le ministère de l'intérieux en 2016 sont éloquents :
30% des vélos volés sont retrouvés 💪
seulement 3% sont restitué à leurs propriétaire, faute d'identification 🤦
Faire marquer son vélo permet donc, en cas de vol avec déclaration (plainte déposée), d'augmenter grandement ses chances de le retrouver.

La législation en vigueur

C'est le volet "Sûreté" du Plan vélo dévoilé par le gouvernement : mieux lutter contre le vol, le recel et la revente illicite des vélos : à partir du 1er janvier 2021, tous les vélos neufs vendus en France auront un numéro d’identification qui permettra, lorsque le vélo est retrouvé après un vol, de contacter le propriétaire. Cette mesure concernera également les vélos d’occasions vendus par des commerçants à partir du 1er juillet 2021. Le numéro sera ensuite enregistré dans un Fichier National Unique des Cycles Identifiés
En ce qui concerne les vélos achetés avant le 1er janvier 2021, neuf ou d'occasion, il est donc de la responsabilité de chacun d'effectuer (ou non) un marquage.

Quelles solutions pour marquer son vélo ?

Bicycode

Il est souvent question de "gravage" des vélos : c'est la solution qui est mise en place par Bicycode, qui est un gravage à proprement parler du cadre. C'est une solution mise en place par la FUB en 2004. Elle a l'avantage d'être très répandue aujourd'hui, et recommandée par la Mission Interministérielle Vélo du Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie (MEDDE) et par le Ministère de l'Intérieur.

Image d'un gravage bicycode
Le principal inconvénient étant qu'elle ne s'aplique pas à tous les matérieux de cadre (notamment pour le titane ou les matérieux composites comme le carbone). Pour faire graver son vélo, il faut trouver un opérateur Bicycode (souvent les vélocistes / réparateurs) dans l'annuaire disponible sur leur site , et c'est une opération qui peut être facturée entre 5€ et 10€. La FUB organise parfois des opérations de marquage gratuit.

Recobike

Les équipes de Recobike ont développé un procédé de soudure chimique sur le cadre : ainsi une plaque de marquage (comprenant un numéro d'identification du vélo) est soudée sur le cadre avec une résine translucide qui la rend solidaire du cadre. Comme pour Bicycode, une base de données regroupe les informations relative aux propriétaires des vélos et est consultable par un tiers (cette base sera intégrée au fichier nationnal à fin 2020). C'est une solution plus récente mais tout aussi fiable que Bicycode, et elle a l'avantage de pouvoir s'appliquer sur tout type de cadre.

Paravol

Fondée en 2017 par deux anciens assureurs, Paravol est une solution similaire à Recobike : cette solution propose la pose d'un sticker d'identification directement par le propriétaire du vélo, sans aide extérieure. L'identification est associée à une base nationale, elle aussi consultable par un tiers. Fabriqué en acrylate, l'autocollant comporte un gravage au laser et résiste efficacement à l'arrachage selon ses fondateurs.

Image d'un sticker paravol
Il comporte également un QR code qui peut être scanné afin d'en savoir plus sur le vélo marqué. Disponible pour 11,90€, cette solution est donc facile à mettre en place puisqu'elle ne nécessite aucune aide, et sur tout type de cadre. Si le procédé semble fiable, quid de la résistance du sticker ? Paravol propose également une solution de traceur GPS.

Enfin d'autres solutions de marquage se développent, boostése par le contexte réglementaire actuel, comme par exemple O°code ou Auvray. Le besoin de chaque utilisateur pourra orienter le choix du type de marquage : pour un vélo stationnant souvent à l'extérieur, un gravage visible pourra dissuader les voleurs. Pour un vélo à l'esthétique importante, l'utilisateur pourra privilégier un marquage plus discret.

Le marquage, mais pas seulement

Le marquage apparait donc comme un service indispensable à tout ceux qui sont soumis à un risque de vol de leur vélo. En plus des 10 commandement pour éviter le vol, il existe des outils complémentaires pour sécuriser les usages du vélo : traceurs GPS, alarmes, et bien sur assurance vol. Vous souhaitez en savoir plus sur les solutions d'assurance proposées par Cylantro ? C'est par ici :

En savoir plus sur Cylantro

Articles récents

Le port du casque à vélo, pour ou contre ?

Le casque, réel intéret ou frein au développement du vélo ? Les débats ayant fait rage autour du port du casque à vélo, notamment dans le cadre de la loi mobilités, il est parfois difficile de s'y retrouver entre les différents arguments.

Les bienfaits du vélotaf pour la santé

Vous l'avez sûrement déjà entendu, le vélotaf, c'est bon pour la santé. Toutefois, parfois certaines inquiétudes perdurent, ou bien l'intensité des bienfaits du vélotaf est minorée. Etudes scientifiques à l'appui, étudions les bienfaits réels du vélotaf, au-delà des a priori et des approximations.